Le cours de la vie

La semaine dernière, comme je roulais sur les routes sinueuses du sud-ouest de l’Angleterre, je longeais une série de court de golf. Je me suis arrêté pour observer un joueur d’un certain âge qui se dirigeait vers son 18ème trou. Il s’est approché et accroupi pour mettre en place sa balle de golf blanche et brillante sur le gazon parfaitement coupé. Là, la balle se tenait triomphalement sur le tee, au milieu du gazon baignant dans le soleil de midi, avec le frais arôme de l’herbe juste coupé embaumant l’air. L’ambiance était pittoresque. C’était la vie de rêve. Puis le golfeur s’est relevé, a balancé son club, et a donné un coup puissant qui a envoyé la balle vers l’horizon ! J’ai pensé: bienvenue dans le monde matériel ! La vie a sa façon de nous éjecter avec rudesse de notre position confortable à n’importe quel moment. Les changements sont inarrêtables, incontrôlables et on ne peux pas les prédire. Comment navigue t’on dans le cours de la vie, quand nous sommes criblés de surprises hors de notre contrôle ?

Voici trois maximes pour votre réflexion quotidienne :

  1. Ajustez vos attentes – De fausses attentes amèneront de grandes frustrations. Nous ne sommes pas conçus pour contrôler le monde, aussi ne soyez pas surpris quand les choses ne se passent pas comme prévu. Si quelque chose se passe mal, attendez vous à l’inattendu. Déresponsabilisant ? Pas vraiment, la bonne nouvelle c’est que le bonheur n’est pas à l’extérieur de nous. La satisfaction dans la vie n’est pas basée sur le contrôle du monde extérieur, mais bien sur la conquête de notre monde intérieur.
  2. Acceptez votre situation – Toute situation externes peut entrainer une croissance intérieure. Des expériences digérées convenablement vont nous nourrir en force, sagesse, humilité et puissante perspicacité. Les évènements inattendus font partie du plan de reconfiguration de notre conscience. Nous devons seulement apprendre et arrêter de lutter, de nier ou de blâmer une situation. Notre réaction viscérale consiste à blâmer autrui, blâmer les arrangement stellaires, le gouvernement, voire même Dieu. Dans ce jeu de l’accusation, toutefois nous finissons la même personne.
  3. Aspirez à la connection – Au milieu des ces montagnes russe que nous appelons la vie, nous avons besoin d’un ancrage permanent. En s’enracinant dans la réalité spirituelle, nous apprenons à voir les évènements de l’existence en rapport à l’éternité. Advienne que pourra, échec ou succès, gloire ou opprobre, hauts ou bas, notre statut spirituel reste indemne et immaculé. Cette connection s’appelle « yoga », un procédé qui nous relie à notre base.

Que ce mantra devienne une partie de vous: ajustez vos attentes, acceptez votre situation et aspirez à la connection.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s